Archive de l’étiquette Open Source

Parle2malb

Faire reconditionner ou faire recycler son Mac ou son PC c’est faire un beau geste envers nos enfants.

Année après année tout ordinateur motorisé par Apple ou Microsoft perd de sa compétitivité. Les ressources nécessaires pour faire fonctionner chaque version du système d’exploitation sont toujours plus exigeantes quant aux moyens matériels et logiciels à mettre en œuvre. Non seulement vous devrez mettre à niveau le système, mais la conséquence veut qu’il faille aussi mettre à jour les applications de bureautique, graphiques ou multimédia voire même devoir renouveler son équipement informatique et/ou le modèle d’imprimante devenu(s) incompatible(s). Toujours devoir faire la course pour pouvoir rester à niveau! Cette course en avant a un coût qu’il vous est difficile de pouvoir assurer indéfiniment, vos priorités étant autres.

Patatras! Voilà que cette année, votre constructeur préféré vous annonce que votre ordinateur ne pourra plus supporter la dernière version de son super système et qu’il vous faudra obligatoirement en renouveler le modèle. Vous possédez un ordinateur dont l’achat remonte aux années 2008, 2009 ou 2010… et qui jusqu’à cette maudite annonce fonctionne encore sans broncher. Que faire ? Courir, ce n’est plus possible. S’arrêter, là c’est impossible…

Les solutions alternatives de reconditionnement ou de recyclage existent et ne sont pas celles préconisées par Apple ou Microsoft. En 2019, ces solutions pérennes et raisonnées sont à votre portée. Néanmoins, toute solution de reconditionnement ou de recyclage vous demandera de faire un effort substantiel pour vous former. Ainsi, peu à peu vous finirez par sortir du cercle infernal et dépendant que provoque cette course en avant. Les solutions sont là. Les ressources disponibles sont Libre et Open Source. Ces ressources sont logicielles. 

La solution de reconditionnement.

Votre ordinateur en l’état fonctionne parfaitement. Si c’est un portable la batterie donne au bout de quatre à cinq ans de fonctionnement certains signes évidents de fatigue ce qui est normal, mais le bloc d’alimentation électrique, qui fait office de chargeur, est en bon état et assure. Dans la plupart des cas la batterie pourra être remplacée. Les composants électromécaniques, eux, sont, aussi, en parfait état et le lecteur de CD/DVD accompli les tâches demandées de lecture sans broncher. 

– Si le disque dur est devenu trop étroit : il suffira de le remplacer par un modèle de capacité supérieure. Mieux il est possible, dans tous les cas de figure, de remplacer le disque dur classique à plateau par un disque de mémoire flash (SSD) beaucoup plus véloce, silencieux et qui résiste aux chocs, car n’étant plus équipé d’aucun élément mécanique. 

– Si l’ordinateur est devenu trop lent : il suffira de lui ajouter de la mémoire vive à condition que la capacité maximum tolérée ne soit pas encore atteinte.

Ce qui fera la différence ce sera tout l’équipement immatériel c’est-à-dire logiciel : le système d’exploitation plus les applications et les utilitaires. Le système c’est la partie logicielle qui motorise l’ordinateur. Les applications, ce sont les outils logiciels qui vous permettent de travailler. Les utilitaires, ce sont les outils logiciels qui permettent de protéger, d’entretenir, d’analyser, de réparer…

La solution de recyclage.

Selon l’ancienneté de l’ordinateur, Xubuntu ou Ubuntu Mate LTS sont les deux distributions GNU/Linux sélectionnées qui peuvent se substituer avantageusement au système macOS sur Mac et au système Windows sur un PC. Le système d’exploitation d’Ubuntu Mate LTS est maintenu gratuitement par son éditeur  pendant cinq ans. Avec ces systèmes d’exploitation modulaires, dont l’origine remonte aux années 90, vous pouvez naviguer sur l’Internet avec Firefox pour consulter les sites Web, échanger par courriels avec la messagerie Thunderbird tous deux édités par la Fondation Mozilla, écrire ou tabler avec Libre Office, visionner des films avec le lecteur VLC… Des milliers d’applications et d’utilitaires, pour toutes les formes d’activité humaine, sont disponibles gratuitement en ligne : un outil spécial permet de les télécharger depuis les dépôts Libre et Open Source puis de les installer très simplement.

Avec GNU/Linux vous entrez directement dans le monde du partage, de la collaboration, de l’échange et de la redistribution d’une grande variété de systèmes d’exploitation alternatifs ayant un accès libre et gratuit à une vaste logithèque. Si vous savez utiliser un smartphone ou une tablette vous pourrez aussi aisément utiliser l’une des deux distributions GNU/Linux proposée.  

Certes, l’interface graphique des distributions GNU/Linux et des applications libres et/ou Open Source n’est pas graphiquement aussi sophistiquée que celle développée par Apple voire maintenant celle produite par Microsoft, mais c’est là que réside le prix à ne pas devoir payer pour s’affranchir enfin de cette dépendance infernale qui écrase tout particulier – comme certains professionnels -, et qui devient, à longueur d’année, aussi insupportable qu’onéreuse.

Si vous décidez qu’il va vous falloir très rapidement claquer la porte, il vous faudra, avant de prendre cette décision, vérifier l’éligibilité technique de votre ordinateur et de tous ses périphériques. Créatifs, il vous faudra analyser les contraintes professionnelles qui vous obligent à utiliser obligatoirement certains logiciels devenus incontournables telle l’application PAO de conception graphique Adobe InDesign que ne pourra pas remplacer Scribus. Par contre, vous pourriez utiliser sans aucun problème, à la seule condition de devoir se former, l’application Gimp – le Photoshop Open Source – pour le travail en profondeur sur les photos et Inkscape – l’Illustrator Open Source – pour le dessin vectoriel. 

Les bonnes pratiques économiques à connaître. 

Tout utilisateur de Mac comme de PC peut utiliser le logiciel de traitement de texte Open Source LibreOffice, localisé en français, à la place de Microsoft Office. Suprématie sur l’application de l’éditeur aux formats d’enregistrement propriétaires, Libre Office permet “d’enregistrer sous” une quantité bien supérieure de format et même de pouvoir vous permettre d’ouvrir de très vieux formats de fichier de la fin des années 80 tel le standard de l’époque WordPerfect de Corel ou pour les utilisateurs de Mac les fichiers créés avec les applications abandonnées que sont ClarisWorks et AppleWorks.

Il est bon de savoir que tout fichier texte “enregistré sous .rtf” est compatible avec toutes les applications de traitement de texte disponibles même si ces applications sont quelque peu anciennes.

Quant à devoir se former ?

Aucune inquiétude, si ce n’est un investissement personnel poursuivi et opiniâtre. Sur le Net, vous pouvez trouver des tutoriels suffisamment bien conçus, proposés gratuitement – là encore cette notion sociale de partage et de redistribution -, consultable en ligne ou téléchargeable au format PDF. Et puis, que ce soit sur un Mac ou sur un PC vous utilisez bien Firefox, LibreOffice, VLC, etc. au quotidien. Ces trois applications, parmi tant d’autres, ont une interface graphique identique sur chacune des plateformes disponibles qu’elles soient Mac, PC ou GNU/Linux!

Nous pouvons vous conseiller et vous accompagner.

Si vous décidez de vous affranchir des systèmes conventionnels développés par Apple ou par Microsoft, nous nous ferons un devoir de vous accompagner pour que votre passage vers une certaine indépendance en informatique personnelle comme professionnelle* se fasse en douceur. 

*A condition de vérifier, en tant que fournisseur ou sous-traitant, les contraintes de compatibilité logicielle qui s’impose vis à vis de sa clientèle.